Comment apprivoiser un oiseau

Comme vous, nous avons tapé cette requête sur le Web afin de voir quelles méthodes vous étaient proposées. 

En tant que spécialistes des oiseaux apprivoisés depuis plus de 15 ans, nous allons vous guider pour analyser ces méthodes et bien entendu vous donner notre réponse à cette question. 

De quel oiseau parle-t-on ? 

Dans un premier temps, nous souhaitons apporter une nuance que nous n’avons pas observée sur les autres articles : quel oiseau voulez-vous apprivoiser ? Cette question est indispensable car tous les oiseaux sont différents. Nous allons donc les différencier en 3 catégories : 

Les becs crochus : Grand perroquet, perroquet, perruche, grandes perruches… tous ont un caractère assez similaire même s’il existe bien sûr des nuances parmi eux. 

Les becs droits : canaris, mandarins, Paddas, eux sont tous assez différents. 

Les oiseaux sauvages : corbeau, pie, rapace :  ces oiseaux parcourent notre pays et il est tout bonnement illégal de les apprivoiser ou même de les détenir (sauf certificat de capacité). Si vous trouvez un oisillon sauvage ou un adulte blessé, emmenez le directement à la LPO de votre région. Apprivoiser ces oiseaux pour les relâcher causerait leur mort.

L’élevage à la main (EAM) 

Nous avons rédigé un article spécifique sur le sujet mais nous souhaiterions ajouter quelques informations. Dans notre article dédié, nous traitons de l’élevage à la main réalisé par des professionnels. Si vous êtes un particulier, alors vous multipliez le risque d’incident significativement. 

En effet, l’élevage à la main est extrêmement technique ! Température, composition, manipulation… le moindre écart tuera l’oiseau. 

Il est donc totalement à proscrire sur les becs droits qui sont beaucoup plus fragiles et petits. 

Rappelons que quoi qu’il arrive, l’élevage à la main reste une méthode à éviter absolument proscrire. Elle présente de nombreux effets néfastes pour la santé physique et psychologique de l’oiseau. 

Il est également important de noter qu’un oiseau est programmé pour quitter ses parents après son sevrage. Alors, de nombreux oiseaux rejettent la main nourricière c’est-à-dire l’humain qui l’a nourri. 

Acheter un oisillon non sevré 

Cela rejoint la partie précédente car qui dit bébé non sevré dit forcément élevage à la main.

Ce cas précis et encore plus dangereux et néfaste car il oblige à faire transiter un oisillon de quelques jours. 

Dans de nombreux cas, les oisillons ne survivent pas à ce voyage. 

Si un éleveur vous propose d’acheter un bébé non sevré, il convient de refuser sans réfléchir. 

Couper ses ailes

Vous trouverez sur notre blog un article dédié à ce sujet. Cela va de soi que cette méthode est barbare et n’a pas sa place dans la recherche d’une méthode d’apprivoisement. Il en va de même pour le limage du bec. 

La manipulation au nid (MAN) 

Cette méthode est de loin la moins invasive que nous ayons traitée jusqu’à présent. Elle vous oblige toutefois à avoir déjà un couple d’oiseaux à la maison. Attention, certains parents ne supportent pas que l’on touche et approche les bébés. Il existe donc un grand risque de rejet des bébés par les parents. 

L’apprivoiser en douceur

C’est une méthode qui peut s’avérer efficace sur des becs crochus. Il s’agit d’approcher l’oiseau au fur et à mesure avec des récompenses durant plusieurs mois. En règle générale il faudra plus ou moins 6 mois pour arriver à un début de résultat. ATTENTION : Ne jamais réaliser le test avec des oiseaux à bec droit, le stress pourrait les tuer. 

My Padda n’utilise aucune de ces méthodes

Chez My Padda, nous avons fait le choix plus exigeant de créer notre propre méthode d’élevage car nous n’étions à l’aise avec aucune d’entre elles : TOUTES sont invasives avec des degrés différents. 

Alors, chez My Padda nous avons créé notre méthode : l’ACP. 

Apprivoisement Collaboratif et Positif. Collaboratif car nous avons tissé un lien de confiance avec chacun de nos reproducteurs. Ils ne sont évidemment pas apprivoisés car sans une interaction constante, ils ne seraient pas heureux. Collaboratif également car ce sont nos bébés qui nous guident dans les entraînements. Positif car nous travaillons avec chacun de nos oiseaux dans le jeu et le respect ! 

LIBÉREZ VOS OISEAUX

À ce stade, vous aurez compris qu’apprivoiser un oiseau n’est pas si simple. Nous vous déconseillons donc d’acheter un oiseau non apprivoisé qui finira sa vie dans une cage. 

Malgré tout, si vous avez déjà un ou plusieurs oiseaux, vous avez la possibilité de lui offrir une vie meilleure en le libérant de sa cage. Non, il ne vous fera pas de câlin, lové dans le creux de votre main devant la TV, mais oui vous prolongerez sa vie et lui offrirez une vie heureuse en liberté chez vous. C’est déjà ÉNORME ! Pour cela, inscrivez-vous à nos ateliers dédiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !

Email
Facebook
Twitter
WhatsApp
Pinterest

Inscrivez-vous !

Newsletter

Et si vous trouviez l'amour ?

Votre meilleur ami se cache peut-être déjà dans notre ferme !
Suivez-le guide pour trouver l’oiseau fait pour vous !

On vous rappelle !

Saisissez votre numéro de téléphone ci-dessous pour être rappelé(e) sous quelques minutes !