Bien nourrir son padda pendant la mue

Le padda mue une fois par an pour une durée variable de plusieurs semaines. Ce processus naturel
permet à l’oiseau de renouveler son joli plumage. Les anciennes plumes tombent pour laisser place aux nouvelles. Ce phénomène est énergivore, douloureux et inconfortable pour votre petit protégé. Il est donc indispensable de bien nourrir son padda pendant la mue afin de l’aider à avoir toute l’énergie nécessaire.

Comment reconnaître un padda en mue ?

Changements physiques :

Les couleurs du bec et du cercle oculaire sont plus ternes et moins
rouges. Le plumage paraît moins lisse et moins soigné. Généralement, les plumes commencent à
tomber zone par zone (tête, cou, ventre) et parfois en totalité.

Changements émotionnels :

Votre petit compagnon est plus irritable, susceptible et agressif. Ne le
prenez pas personnellement, c’est une période douloureuse et inconfortable pour tous les oiseaux !

Changements comportementaux :

En période de mue, votre padda sera moins actif, peut arrêter de
chanter et ne pas vouloir monter sur votre épaule ou n’acceptera pas d’être touché. Il est important
d’apprendre à manipuler votre petit protégé avec douceur.
Bien nourrir son padda pendant la mue

Pourquoi est-il important de bien nourrir son padda pendant la mue ?

Un padda peut perdre et renouveler plusieurs centaines de plumes, ce qui l’affaiblit énormément ! Il est indispensable d’apporter un bon équilibre alimentaire tout au long de la vie de votre petit compagnon, c’est pourquoi il faudra redoubler de vigilance pendant la mue.

Les risques d’une malnutrition pendant la mue :

En période de mue, les besoins de l’oiseau en calcium, minéraux, protéines et vitamines sont
considérables. Ce sont les réserves osseuses qui sont utilisées pour la fabrication des nouvelles plumes, ce qui entraîne une fragilisation des os, et entre autres une augmentation du risque de fractures.
Les carences alimentaires peuvent provoquer :
– Malformation cutanée
– Fracture
– Rétention d’œufs
– Problème dermatologique
– Trouble oculaire
– Diarrhée

Les compléments alimentaires et leurs bienfaits :

À savoir : Il existe des compléments alimentaires en goutte et en poudre.
Les gouttes ont un temps de conservation plus court que la poudre.

Le calcium et les minéraux :

Essentiels à la vitalité du squelette de l‘oiseau, au bon fonctionnement de la contraction musculaire, à la coagulation du sang, et, bien sûr, dans la formation de la coquille, des œufs et des plumes.
– Compléments adaptés : Calcium hydrosoluble, os de seiche, bloc de minéraux, oligo-éléments…

Les vitamines :

En période de mue, une alimentation riche en vitamines et en acides aminés soufrés est indispensable à
la formation de la kératine, l’élément constitutif des plumes et de la peau de votre padda.
– Compléments adaptés : Complexe en poudre de vitamines A, B1, B6, B12, C, D3, E, H etc.

Autres compléments

Le Grit : concassé de coquillages très riche en calcium, il aide votre Padda à digérer.

La pâtée aux œufs : aliment très riche qui aidera votre Padda en période de mue ou en cas de petit
coup de mou.

Les graines germées : Véritables bombes nutritives aux multiples bienfaits ! Elles sont riches en
micronutriments et essentielles à la santé de nos oiseaux.

Les perles de morbides : Complément alimentaire aux mille vertus, elles sont très appréciées des
oiseaux. Attention, elles doivent être renouvelées tous les jours.

Astuce : Pour savoir quoi donner, et à quelle fréquence voici un calendrier indicatif :

Télécharger la version imprimable >

Si vous souhaitez apporter le meilleur à votre petit compagnon pendant cette période délicate, My Padda vous propose une box clé en main spéciale mue, pour une cure d’un mois !

Les bonnes pratiques pour prendre soin de votre padda en période de mue :

Bien nourrir son padda pendant la mue est, vous l’avez compris, indispensable ! Mais pour prendre soin de votre petit protégé dans sa globalité en cette période délicate, nous vous recommandons ces bonnes pratiques :

Installer une baignoire ou un point d’eau à proximité de votre padda

Un bain quotidien aidera votre oiseau à muer, que ce soit au niveau de la pousse de ses nouvelles plumes ou de l’élimination des petites pellicules.
Il existe des sels de bain naturels que vous pouvez ajouter dans leur piscine. Cela permet d’assouplir et de faire briller les plumes de votre oiseau, tout en prévenant la formation de pellicules sur les pattes et la peau.

Minimiser les caresses et les contacts directs avec votre padda

En sortant, les plumes sont enrobées d’un fourreau qui a l’apparence d’une pique blanche, les caresses à contresens peuvent donc être très désagréables pour votre compagnon.

Réduire le stress environnemental

Pour aider votre padda à traverser cette phase délicate, soyez attentif à son bien-être et évitez tout stress inutile. Un oiseau calme, bien nourri et vivant dans un environnement sain et stable traversera cette période beaucoup plus facilement.

À présent, vous êtes incollable sur l’importance de bien nourrir votre padda pendant la mue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !

Email
Facebook
Twitter
WhatsApp
Pinterest

Inscrivez-vous !

Newsletter

Et si vous trouviez l'amour ?

Votre meilleur ami se cache peut-être déjà dans notre ferme !
Suivez-le guide pour trouver l’oiseau fait pour vous !

On vous rappelle !

Saisissez votre numéro de téléphone ci-dessous pour être rappelé(e) sous quelques minutes !