Rémiger, c’est quoi ?

Rémiger, c’est couper les plumes des ailes des oiseaux afin de les empêcher de voler. 

Avec cette pratique barbare, les oiseaux sont collés au sol ou sur leur perchoir. L’apprivoisement des oisillons nécessite donc moins de travail et moins d’efforts. N’oublions pas qu’il s’agit surtout d’un apprivoisement fictif, mensonger et inexistant car l’oiseau est condamné à rester près de l’homme et n’a pas le choix.  

L’importance du vol 

Un oiseau est fait pour voler ! Bon, c’est clair cela paraît évident…mais au vu du nombre d’oiseaux privés de vol, il semble important de le rappeler. Pour être le plus clair possible, comparons les ailes d’un oiseau à ce qui s’en rapproche chez nous le plus… les jambes. Certes un oiseau a des pattes mais celles-ci lui servent majoritairement pour de petits déplacements ou pour manger (de nombreux perroquets utilisent leurs pattes pour s’alimenter). 

Dans un premier temps, le vol intervient dans l’éveil des oiseaux dès leur plus jeune âge, comme la marche chez les bébés. Nous avons observé de nombreux oiseaux rémigés dès petits, et pour tous le constat est sans appel : ils sont tous beaucoup plus limités psychologiquement que des oiseaux ayant volé correctement. Le vol est technique : il demande à l’oiseau de l’observation, des calculs pour sa trajectoire et sa vitesse. En bref, le vol fait travailler le cerveau de l’oiseau, il est donc plus que logique d’observer une différence entre l’éveil d’un oiseau ayant volé, et celui d’un autre ayant été rémigé. 

Ce n’est pas tout…un oiseau étant fait pour voler, son organisme est programmé en fonction de cet effort que les oiseaux sont censés réaliser toute la journée. Nous observons alors de nombreux problèmes de surpoids dû au manque d’exercice. Si celui-ci n’est pas traité, il conduira malheureusement à la mort de l’oiseau. 

Rappelons également que l’oiseau est génétiquement programmé pour voler, il ne pourra donc pas comprendre que ses ailes ne fonctionnent pas, alors dans de nombreux cas, l’oiseau privé de son vol tombera à de nombreuses reprises sans pouvoir se rattraper ; c’est tout bonnement une torture physique et psychologique. 

Évidemment, un oiseau rémigé est aussi frustré et malheureux. 

Le rémigeage n’est pas conciliable avec notre désir d’ouvrir la cage aux oiseaux et de leur permettre de voler librement près de vous

Chez MyPadda, nous avons fait le choix plus complexe, plus exigeant, d’ouvrir leur cage, d’apprivoiser nos Paddas pour leur permettre de vivre et de voler en liberté avec vous. Nous sommes très fiers, grâce à notre protocole d’élevage, de vous proposer des oiseaux en bonne santé, toutes ailes dehors, capables de voler autour de vous autant qu’ils le veulent.

Ne cédez pas à la tentation

Peut-être avez-vous à la maison un oiseau apprivoisé et la rémige vous a été conseillée par confort pour éviter la vigilance des portes et des fenêtres ? Peut-être avez-vous un bec crochu sauvage et la rémige vous a été conseillée comme méthode d’apprivoisement. Alors, vous aussi faites le choix, certes plus exigeant, de travailler avec votre oiseau dans le respect de son bien-être. Le chemin sera peut-être plus long mais nous vous garantissons une fierté infiniment plus grande lorsque vous passerez la ligne d’arrivée. Nous ne vous laissons pas seul ! Rendez-vous sur la page “nos ateliers” pour découvrir nos ateliers dédiés à l’apprivoisement des autres oiseaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !

Email
Facebook
Twitter
WhatsApp
Pinterest

Inscrivez-vous !

Newsletter

Et si vous trouviez l'amour ?

Votre meilleur ami se cache peut-être déjà dans notre ferme !
Suivez-le guide pour trouver l’oiseau fait pour vous !

On vous rappelle !

Saisissez votre numéro de téléphone ci-dessous pour être rappelé(e) sous quelques minutes !