Faire preuve d’autorité avec un Padda

Faire preuve d’autorité avec un Padda est un art assez subtil et n’a rien de comparable avec l’autorité que l’on peut exercer sur un chien ou un chat.

Aucune brutalité

Il est bien entendu exclu d’avoir recours à la brutalité ! Cela ne fera qu’amplifier la peur de votre Padda et sa propre agressivité à votre égard. Surtout, ne le tapez jamais, même s’il vous a pincé ou s’il a fait une grosse bêtise, c’est une règle absolue qu’il faut vraiment garder en tête et appliquer en toutes circonstances. Dans le pire des cas, vous pouvez appliquer une légère pichenette sur le bec, sèche et rapide, associée à un “NON” impératif pour lui signifier un comportement inapproprié. N’hésitez pas non plus, en cas de bêtise, à le reprendre dans votre main, calmement, en douceur, pour réaffirmer le lien particulier qui vous unit.

“NON !”

Une autre technique pour se faire obéir consiste à utiliser la voix. Une grosse voix, ferme, utilisant toujours le même mot, « NON ». Ne rajoutez pas de mots parasites, ou de phrases compliquées, soyez concis et montrez que vous ne plaisantez pas. Le ton et la fermeté sont très importants et suffisent généralement à faire comprendre à un Padda qu’il ne fait pas ce qu’il faut.
Simultanément, prenez votre Padda et remettez-le sur un perchoir pour l’isoler et le calmer. N’hésitez pas à associer votre ordre avec un regard noir et sévère lorsqu’un comportement inapproprié a eu lieu. C’est très efficace avec beaucoup de Paddas, pas du tout avec d’autres, c’est donc à tester. Le regard noir peut même stimuler une réaction de peur chez des oiseaux sensibles.

Ignorez-le

C’est l’une des méthodes les plus efficaces. Ignorez votre Padda pendant quelques instants. Dès qu’il sera calmé, vous pourrez alors lui parler d’une voix douce. Le Padda comprendra alors que s’il veut de l’attention de votre part, il doit bien se comporter.

Baisser votre Padda

Une autre tactique consiste à baisser votre Padda et à le regarder de haut pour accroître de façon « douce » votre autorité.

On peut aussi tenir doucement la partie supérieure du bec entre le pouce et l’index durant quelques instants, en accompagnant ce geste d’une phrase courte du type « calme-toi ». Il n’est pas question de le faire trop longtemps ni de secouer la tête de l’oiseau.

Ne surtout pas le forcer

Toutes ces techniques doivent être acceptées par le Padda. Il s’agit surtout de ne pas le forcer au risque de provoquer des réactions agressives et brutales non souhaitables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le !

Email
Facebook
Twitter
WhatsApp
Pinterest

Inscrivez-vous !

Newsletter

Et si vous trouviez l'amour ?

Votre meilleur ami se cache peut-être déjà dans notre ferme !
Suivez-le guide pour trouver l’oiseau fait pour vous !

On vous rappelle !

Saisissez votre numéro de téléphone ci-dessous pour être rappelé(e) sous quelques minutes !